La Grèce continentale

Nous sommes arrivés en Grèce par la Macédoine. Nous ne voulions pas rouler pendant des heures, nous nous sommes donc arrêtés à l’une des premières villes que nous avons croisé : Edessa. Nous ne connaissions pas du tout cette ville, jamais entendu parlé, mais je ne comprends pas pourquoi, c’était très joli ! Les chutes d’eau sont magnifiques et accessibles gratuitement. Si vous passez par cette ville, ne manquez pas les thermes de Pozar ! Des bains thermaux à plus de trente degrés sous des cascades naturelles. Trois euros l’entrée si je me souviens bien, vraiment ça vaut le coup.

Après avoir bien profité de la baignade, nous avons pris la direction de Thessalonique. Une jolie ville aussi mais pas grandiose non plus selon nous. Malheureusement beaucoup de monuments et d’édifices religieux étaient fermés. Il reste beaucoup de ruines dans la ville, ça, ça nous a beaucoup plus. Thessalonique étant une ville portuaire nous avons pu dormir directement sur la plage avec le camping-car, un vrai plaisir. Par contre avons trouvé qu’il y avait encore beaucoup de déchets en Grèce, nous pensions vraiment avoir tout vu dans les pays précédent mais non. Les chats errants étaient partout, ils nous attendaient à la porte du camping-car, ça faisait vraiment de la peine.

Après Thessalonique nous nous sommes dirigés vers le fameux Mont Olympe. La randonnée vers le trône de Zeus dure deux jours, nous ne nous sentions pas de la faire avec Callie alors nous nous sommes contenté d’une balade dans la montagne et nous sommes allé voir les chutes d’Orlias. C’était très beau et facile d’accès. Il y a beaucoup de départ de randonnée depuis les cascades et l’été vous pouvez y faire du canyoning.

Après cette journée de balade nous avons découvert les fameuses Météores. Quel spectacle ! On ne s’attendait pas à ce que ce soit si fou. C’est vraiment incroyable, époustouflant, tous ces monastères en haut des falaises. J’en ai eu le souffle coupé, on s’est même demandé comment on allait pouvoir y grimper. Les monastères ont tous des chemins, parfois longs, parfois avec de nombreuses marches, mais tous valent le coup ! Nous avons eu la chance de venir un samedi, jour où aucun monastère n’est fermé, oui parce que certains sont fermés le mardi, d’autres le vendredi, un autre encore le jeudi, faites bien attention si vous venez aux météores, renseignez vous avant sur les jours d’ouverture. Nous avons donc visité cinq monastères : Aghia Triada, Agios Stafanos (le seul sans escaliers), Varlaam Agioi Pantes, Metamorfosis Sotiros (appelé aussi Grand Météore) et enfin Agios Nikolaos (il se mérite celui là !).

Les Monastères sont tous payants (pour les adultes), trois euros par personne et par monastère. Il faut évidemment avoir une tenue correcte pour y aller : les filles en jupes longues, les garçons en pantalon. Si vous n’avez pas de jupe, on vous en prête une à l’entrée des monastères (les garçons en short ont aussi le droit à la jupe). Les photos dans les églises sont interdites alors vous êtes obligé de me croire sur parole, elles sont magnifiques ! Bref un vrai vrai vrai coup de cœur pour les Météores.

Après cette journée magique nous sommes arrivés à Athènes. On ne s’attendait tellement pas à ça ! Une ville très moderne, on était attiré par toutes les boutiques, toutes les animations, il y avait du street art partout, et alors le quartier « Little Kook », on a tellement aimé. Le premier jour nous ne sommes même pas allés du côté des ruines, nous sommes restés toute la journée du côté moderne et nous avons adoré. Nous avons découvert les Gyros, un espèce de Kebab mais avec de la sauce Tsatziki, un bonheur pour les papilles, et puis à trois euros cinquante on ne s’est pas privé ! Je vous rassure on a aussi goûté d’autre spécialités locales mais le gyros (et son prix) nous a vraiment surpris.

Le lendemain nous sommes revenus à Athènes pour visiter le côté plus ancien de la ville. Bizarrement ça n’a pas du tout plu à Callie. Ni le musée de l’Acropole, ni l’Acropole elle même. Elle n’a pas aimé que tout soit cassé, elle n’a rien ressenti là bas, pourtant elle s’intéresse vraiment à tout, c’est la première fois que je la voyais si désintéressée. On a quand même continué la visite, c’était impressionnant d’être dans cet endroit qu’on avait vu si souvent dans nos livres d’histoire.

Acropole

Après Athènes nous avons fait un passage éclair à Corinthe. Le but était que mon mari saute à l’élastique depuis le pont du canal de Corinthe, malheureusement c’est ouvert seulement le weekend et nous étions au milieu de la semaine. Nous sommes quand même allés voir le canal qui est assez impressionnant. Par contre la ville de Corinthe n’a rien de spéciale, inutile de s’y attarder. Nous ne sommes pas allés à l’acrocorinthe, Callie nous avait bien fait comprendre la veille que les « cailloux » ne l’intéressait pas, alors nous avons passé l’après midi sur la plage d’Heraion de Pérachora, un superbe endroit, mélange de ruines et de plage avec une eau encore assez bonne pour se baigner.

Corinthe

Heraion de Pérachora

Mon anniversaire approchant, on a voulu allé passer quelques jours dans un endroit un peu paradisiaque. L’île de Lefkada étant la seule accessible en voiture, c’est là bas que nous nous sommes arrêtés quelques jours. Une belle découverte ! Des rues tellement colorées, des plages magnifiques, une eau d’un bleu pas ordinaire, un vrai bonheur. Je vous conseille vraiment d’aller sur cette île qui regorge de petites merveilles.

Lefkada
Lefkada

Devant rentrer en France à Noël et souhaitant passer beaucoup de temps en Italie, nous n’avons passé que deux semaines en Grèce et nous avons fini notre découverte du pays par les Gorges de Vikos. Encore un endroit dont on se souviendra ! Malheureusement il y avait tellement de monde que je n’ai pas pu photographier le village de Monodendri (là où nous nous sommes garés pour accéder aux gorges) mais il était très mignon. La vue sur les gorges depuis le monastère est parfaite. On peut faire une randonnée pour rejoindre le fond des gorges (elle dure six heures). Après avoir fait le tour du village nous sommes allés voir la « Stone Forest », une forêt de montagne de pierres, nous n’avions jamais vu ce genre de paysage avant. Une belle dernière journée dans ce pays que nous connaissions vraiment très peu mais que nous avons beaucoup aimé.

Stone Forest

2 commentaires sur « La Grèce continentale »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :